Station météorologique Netatmo

Station météorologique Netatmo

Les Français de Netatmo nous proposent une solution complète de mesures environnementales personnelles, recoupées par des informations Citeair (indice de pollution de l’air du Common Information to European Air) et de MeteoGroup (prévision à 7 jours). La station météorologique est composée de deux modules en aluminium, un pour l’intérieur (sur secteur ou piles), l’autre pour l’extérieur (sur piles). Les deux communiquent ensemble via onde radio longue portée.

Netatmo

La station principale intègre pas moins de cinq capteurs : température, hygrométrie, pression atmosphérique, taux de CO2 et nuisances sonores. L’ensemble combiné de ces cinq facteurs va permettre à la Netatmo de restituer un indice de confort global sur une échelle de 100. Côté extérieur, le module se contente de la température et de l’hygrométrie.

Netatmo

Après une installation tout à fait aisée du module principal en Wi-Fi au sein du réseau domestique, on passe au tableau de bord via l’application dédiée pour iOS ou Android. Celui-ci se découpe en deux volets. Le premier, qui concerne l’extérieur, regroupe la météo actuelle, la température, l’humidité, la température ressentie et les indices de la qualité de l’air extérieur (c’est-à-dire au niveau de l’agglomération et trafic, à proximité des rues). Lorsqu’on fait glisser le deuxième volet vers le bas, on dévoile les prévisions à sept jours.

Netatmo

Le deuxième volet rassemble l’indice de confort, la température intérieure, le taux d’humidité, la pression atmosphérique et une pastille dont la couleur change pour informer du taux de CO2 (en particules par million) : vert tout va bien, jaune il va falloir songer à aérer, orange (vers 2 000 ppm) il faut aérer maintenant, orange foncé tout le monde évacue ! Dans la pratique, le capteur interprète assez vite les montées de CO2, mais il lui faut davantage de temps pour redescendre. Notez que la Netatmo vous envoie des alertes automatiques en cas de dépassement du seuil de 2 000 ppm. Si on fait glisser le deuxième volet vers le haut, on dévoile le taux exact de CO2 et le relevé sonore en décibels.

Netatmo

Restent trois derniers points à aborder. D’abord, bien que la station actualise ses mesures toutes les cinq minutes, il est possible à l’utilisateur de « commander » une mesure quand bon lui semble, en touchant le haut du module principal. La fente en façade s’éclaire alors de la couleur du code CO2 (vert, jaune, orange, rouge), ce qui permet de connaître tout de suite la qualité de l’air de la pièce concernée. Et heureusement parce que la remontée d’information via les serveurs de Netatmo n’est pas toujours des plus rapides. Il s’écoule parfois plusieurs minutes entre l’action et la réaction, à savoir une notification sur le smartphone ou la tablette et la mise à jour du tableau de bord.

Netatmo

Bon point en revanche : dès qu’on bascule le smartphone à l’horizontale, l’affichage passe en mode courbe d’évolution. Il suffit alors de choisir intérieur ou extérieur, puis de sélectionner la valeur que l’on souhaite observer (température, niveaux sonores, CO2, etc.) pour voir une véritable frise chronologique apparaître. Enfin dernier point : il est possible de partager sa météo avec la terre entière. Bon, si le taux de CO2 de votre pièce à vivre n’a guère de chance de passionner les foules, vos voisins peuvent être intéressés par les bilans de votre module extérieur. Seul hic : il faut impérativement que les bénéficiaires du partage se créent un compte Netatmo, comme vous.

Notre avis

La station météorologique Netatmo est unique en son genre et présente un réel intérêt. Eh oui, la pluie et le beau temps ma p’tite dame vous savez, ça fait causer ! Plus sérieusement, adjoindre la mesure du CO2, l’hygrométrie et le niveau sonore aux éléments plus classiques que sont la température et la pression atmosphérique constitue un réel atout pour qui se soucie de la qualité de son air et veut scruter son environnement dans le détail. Et le fait de pouvoir afficher facilement toutes ces données sous la forme d’une courbe d’évolution s’avère tout à fait pertinent. Dommage que Netatmo n’ait pas rendu sa station un brin plus réactive. Et à 170 €, il faut être légèrement passionné.

Les plus

  • Design de l’objet / installation
  • Modules intérieur et extérieur
  • Nombre de paramètres mesurés
  • Alerte / partage météo

Les moins

  • Réactivité sur demande de mesure
  • Indices difficiles à bien comprendre
  • Partage nécessite création compte
  • Prix assez élevé

Source

Publié par Jérôme

Je suis passionné par toutes les nouvelles technologies et par pas mal d'autres choses, mais en général il faut que ça bouge! Tout ce qui est extrême me fascine (Autos, Motos, Sports, etc.). Bien plus qu'une passion, un style de vie que j'ai le plaisir de vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :