L’iPhone 5c n’emballe pas les Chinois

L’iPhone 5c n’emballe pas les Chinois

Les réactions des internautes sont quasi-unanimes : le nouveau smartphone «low-cost» d’Apple, proposé en Chine à plus de 550 euros, est bien trop cher.

Correspondant à Pékin

Apple pensait avoir trouvé l’arme pour séduire la Chine avec son iPhone 5c et y augmenter sa part de marché. Mais le nouveau modèle de smartphone à moindre coût, présenté mardi à Cupertino, est loin d’avoir soulevé l’enthousiasme des foules sur le premier marché de téléphones mobiles mondial. Selon un sondage en ligne publié par le China Daily, près de 90% des internautes chinois jugent que le dernier né d’Apple reste trop cher et n’ont pas l’intention de l’acheter.

En Chine, où nombre de smartphones sont vendus à environ 75 euros et où Apple ne contrôle que 5% du marché, le prix de vente est fixé à 5288 yuan (652 euros) pour le 5s et à 4488 yuan (553 euros) pour le modèle d’entrée de gamme 5c. Cela reste trop élevé pour de nombreux chinois déçus, qui attendaient un iPhone à moins de 3000 yuan (370 euros). Dans une enquête en ligne menée par Sina.com.cn, premier portail internet chinois, 88,4% des personnes interrogées jugeaient le prix trop élevé et seulement 2,6% ont dit avoir l’intention d’acheter un 5c.

« Je pensais que la version bon marché, le 5c, serait vendue 1000 ou 2000 (yuans) », regrettait un internaute sur le réseau Weibo, le Twitter chinois. « Alors c’est ça la soi-disant version pas chère? Ils nous prennent vraiment pour des imbéciles », lançait un autre. En Chine, les opérateurs n’offrent pas à leurs abonnés de grandes remises sur les téléphones au moment de l’achat, exigeant paiement rubis sur l’ongle qui sera remboursé pendant la période de souscription. Le marché chinois continue d’être dominé par le coréen Samsung et le constructeur local Xiaomi.

Apple a lancé l’iPhone 5c pour relancer ses ventes dans les pays émergeants. Et notamment en Chine, où sont assemblés les iPhone et qui se classe en seconde position pour leurs ventes. Avec 1,4 milliard d’habitants et 1,19 milliard d’abonnés à la téléphonie mobile, le marché chinois est devenu stratégique pour Apple. Pour la première fois, le lancement sur le marché chinois a été coordonné avec celui des marchés américains et européens, afin d’éviter le développement d’un marché parallèle en Chine. Et la marque s’est fendue d’une présentation spéciale de ses deniers dans ses bureaux de Pékin, mercredi matin, pour séduire les médias chinois.

Cependant, Apple n’a pas commenté à Pékin les conjectures voulant qu’il soit sur le point de signer un accord de distribution avec China Mobile, le premier opérateur mobile mondial avec plus de 740 millions d’abonnés. Une notice affichée sur le site internet du gouvernement chinois précise toutefois que les autorités de régulation ont accordé une licence permettant à l’iPhone d’utiliser le réseau de China Mobile, dont la norme diffère de celle de China Telecom et China Unicom, qui ont déjà intégré le smartphone à leurs réseaux.

Source

Publié par Jérôme

Je suis passionné par toutes les nouvelles technologies et par pas mal d'autres choses, mais en général il faut que ça bouge! Tout ce qui est extrême me fascine (Autos, Motos, Sports, etc.). Bien plus qu'une passion, un style de vie que j'ai le plaisir de vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :