Lamborghini Egoista : un avion sans ailes

Lamborghini Egoista : un avion sans ailes

Au moment de passer le cap de la cinquantaine, le constructeur de Saint’Agata révèle une créativité débridée. La preuve avec la Lamborghini Egoista, un exercice à conduite centrale usant de références à l’univers des avions de chasse.

Lamborghini Egoista Concept

La Lamborghini Egoista, le dernier concept-car de la firme de voitures de sport de Sant’Agata, porte bien son nom. Hommage de Walter De Silva, directeur du design du groupe Volkswagen, aux cinquante ans de la firme italienne fondée par Ferruccio Lamborghini pour rivaliser avec Ferrari, cet exercice purement symbolique est en fait une monoplace carrossée. A moins que ce ne soit un avion de chasse déguisé en automobile. Le pilote est ainsi installé au centre de la voiture. Ce n’est d’ailleurs pas la seule référence à l’univers aéronautique. Présenté lors des festivités du cinquantenaire organisées à l’usine de Sant’Agata, ce pur fantasme automobile, profilé comme un avion de chasse, apparaît encore plus torturé que les dernières réalisations de la marque et notamment le concept Veneno dévoilé au récent salon de Genève. On retrouve à travers les lignes en forme de prisme de l’Egoista l’héritage de la Reventon et de l’Aventador mais ici le museau fuselé, les deux ailes avant qui semblent prêtes à s’ébattre et le cockpit central ajoutent une intensité à l’exubérance de la réalisation. La peinture gris mat s’inspire également d’un avion furtif.

Lamborghini Egoista Concept

Un cockpit d’avion de chasse

Un pilote de chasse ne serait pas dépaysé pour s’installer aux commandes de ce supercar. Le cockpit s’abrite sous une verrière qui se soulève électriquement comme un capot. Pour se glisser dans le baquet drapé d’un tissu orange, on enlève le volant avant de passer une jambe puis la seconde. Cet univers puise son inspiration, selon une tradition revendiquée par Lamborghini, dans le monde de l’aviation, et en particulier de l’hélicoptère d’Apache, où l’habitacle peut être éjecté en cas d’urgence. Réalisé en fibre de carbone et en aluminium, ce cockpit semble conçu comme une cellule de survie. Le parallèle avec l’univers des avions de chasse se poursuit avec le dessin du tableau de bord et l’affichage tête haute évoquant un viseur.

Lamborghini Egoista Concept

Des accélérations supersoniques

Le constructeur n’a livré aucune performance mais il ne fait pas de doute que le V10 5,2 litres de la Gallardo boosté à 600 ch pour l’occasion doit abattre le 0 à 100 km/h en à peine plus de 3 secondes. Quant à la vitesse de pointe, si l’on s’en tient aux 325 km/h revendiqués par la version de 570 ch, elle doit être supersonique. A cheval entres deux univers, automobile et aéronautique, la Lamborghini Egoista, premier modèle à conduite centrale de Lamborghini, devrait rester une œuvre unique. Mais, à Saint’Agata, rien n’est impossible. Et il suffirait qu’un riche client se manifeste pour que ce jouet fasse des petits.

Lamborghini Egoista Concept

Source

Publié par Jérôme

Je suis passionné par toutes les nouvelles technologies et par pas mal d'autres choses, mais en général il faut que ça bouge! Tout ce qui est extrême me fascine (Autos, Motos, Sports, etc.). Bien plus qu'une passion, un style de vie que j'ai le plaisir de vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :