La villa Les Tourelles : la maison la plus chère de Suisse est à vendre

La villa Les Tourelles : la maison la plus chère de Suisse est à vendre

Elle a les pieds dans l’eau du Lac Léman et vient d’être mise en vente à près de 58 millions d’euros. Un prix exceptionnel, qui fait de la villa Les Tourelles sans doute la maison la plus chère de Suisse.

Ce n’est pas la maison la plus chère du monde, mais elle pourrait bien se rapprocher du top 15. Cette villa, située sur les rives du Lac Léman, est mise en vente pour la modique somme de 57,7 millions d’euros (71 millions de francs suisses) et il pourrait bien s’agir d’un record pour la Suisse. Il faut dire que la villa Les Tourelles, installée sur la commune de Genthod, au nord de Genève, a de quoi séduire ceux que l’on appelle les hyper-riches, attirés aussi bien par la sécurité et la douceur de vivre que par la douceur et la sécurité de la fiscalité du canton de Genève…

«La demeure profite d’une surface habitable de 645 m2 et bénéficie d’une surface utile supérieure à 1.300 m2 grâce à un sous-sol entièrement aménagé et ouvert en grande partie sur l’extérieur avec de larges baies vitrées», explique l’agence Rham Immobilier  (groupe Sotheby’s). Une villa pieds dans l’eau au bord du lac Léman pour un prix jugé «exceptionnel», même pour la Suisse, selon les spécialistes de l’immobilier de luxe interrogés par La Tribune de Genève  . Le précédent record pour la région daterait de 2012, avec la vente d’une villa pieds dans l’eau à Collonges-Bellerive pour 31,7 millions d’euros.

La villa la plus tranquille du monde ?

A ce prix, négociable, les candidats à l’achat ne sont pas forcément légion, mais la villa pourrait rapidement prendre l’accent russe ou arabe. Pour l’instant, elle n’a pas encore trouvé preneur, malgré de nombreux visiteurs qui ont pu emprunter un étonnant ascenseur en verre qui «s’ouvre sur une mezzanine vitrée donnant sur le salon du rez-de-chaussée», précise l’agence immobilière, tenue à la discrétion à la demande du propriétaire – qui serait un banquier canadien, selon «Le Dauphiné libéré». Il s’agit en tout cas d’un amateur de voitures puisqu’une partie du sous-sol a été transformée en «show-room pour voitures de collection, en sus du garage, de la salle de conférence, du bureau, de l’espace SPA avec piscine intérieure, sauna, hammam et salle de musculation». Un lieu d’exception pour une villa présentée par la presse britannique comme «la plus tranquille du monde», malgré la proximité d’une 2X2 voies, d’une double voie de chemin de fer et d’un couloir aérien… De quoi espérer une belle marge de négociation ?

Enfin, Les Tourelles, qui ne sont pas encore associées aujourd’hui à une célébrité, à la différence des villas Picolette et Colombières sur la Riviera française, disposent malgré tout d’une aura historique à faire valoir, avec la présence d’un «bâtiment historique entre terre et lac, appelé Les Bains d’Astor». Il s’agit d’un pavillon de bains construit au début du XIXe siècle, avec deux tourelles lui donnant un air de château fort et «qui peut servir de lake-house et d’annexe pour les invités après quelques rafraîchissements sur la terrasse surplombant le lac». Le prix, pas vraiment bucolique, a été fixé à 71 millions de francs suisses. Mais, sur son site internet, Rham Sotheby’s se contente d’un «prix sur demande», comme souvent dans l’immobilier de luxe.

Source

Publié par Jérôme

Je suis passionné par toutes les nouvelles technologies et par pas mal d'autres choses, mais en général il faut que ça bouge! Tout ce qui est extrême me fascine (Autos, Motos, Sports, etc.). Bien plus qu'une passion, un style de vie que j'ai le plaisir de vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :