La justice valide la cession du Printemps Haussmann aux investisseurs Qataris

La justice valide la cession du Printemps Haussmann aux investisseurs Qataris

Le Qatar est désormais bel et bien propriétaire du groupe Printemps.  Soumis à une enquête préliminaire, la procédure de cession du groupe a été validée jeudi par la justice française. Le groupe a annoncé dans un communiqué que « le président du tribunal de grande instance de Paris a validé sans réserve le processus d’information-consultation du Comité central d’entreprise (CCE) mis en œuvre par la direction du Printemps dans le cadre de la cession aux nouveaux investisseurs ».

Après examen du dossier et des détails de la procédure, aucune irrégularité n’a été relevée et tout s’est déroulé « conformément à la loi ». Toujours selon la direction du groupe, la justice a déclaré « irrecevables les demandes dirigées contre la SCA Borletti Group Finance et la SA Divine Investments ».

En effet, ce sont les syndicats qui avaient estimé que le CCE ne les avait pas suffisamment informé des modalités de la cession, plus particulièrement sur l’identité des nouveaux acquéreurs, et l’absence d’explications sur la nouvelle stratégie craignant des suppressions de postes. Une décision qui fait suite à une assignation en référé demandée par les syndicats du groupe. Ces derniers espéraient que la procédure de consultation des salariés reprendrait, suspendant alors le processus de cession du groupe. Ils avaient engagé cette assignation après avoir saisi le procureur de la République, toujours sur les modalités de rachat du Printemps en mai dernier.  Le parquet de Paris avait d’ailleurs ouvert une enquête préliminaire à ce sujet le 28 juin dernier. Et le 31 juillet la Deutsche Bank et l’homme d’affaire Maurizio Borletti, anciens détenteurs du groupe, ont bouclé la vente à des investisseurs qataris pour la modique somme de 1,75 milliards d’euros.

Il faut savoir qu’en 2012, le groupe Printemps a réalisé un chiffre d’affaire de de près de 1,5 milliards d’euro dont la moitié dans la seule boutique du boulevard Haussmann, à Paris. Au total le groupe emploie plus de 3 000 personnes et totalise 16 grands magasins ainsi qu’un pôle sport comprenant deux enseignes, Citadium et 12 Made in Sport.

Source

Publié par Jérôme

Je suis passionné par toutes les nouvelles technologies et par pas mal d'autres choses, mais en général il faut que ça bouge! Tout ce qui est extrême me fascine (Autos, Motos, Sports, etc.). Bien plus qu'une passion, un style de vie que j'ai le plaisir de vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :