Fast & Furious 6 : la vérité sur la résurrection de Michelle Rodriguez

Fast & Furious 6 : la vérité sur la résurrection de Michelle Rodriguez

C’était le choc de Fast & Furious 5 : la révélation, dans le générique de fin, que le personnage de Michelle Rodriguez n’était pas mort. Avant la sortie du 6e épisode, le 22 mai, l’actrice la plus increvable d’Hollywood s’explique sur ce retour (in)attendu.

Première : Quelle a été votre réaction lorsque les producteurs de Fast & Furious vous ont annoncé votre résurrection ?
Michelle Rodriguez : J’étais comme une dingue ! Et très heureuse qu’ils aient enfin écouté les fans qui réclamaient le retour du personnage de Letty.

Je me revois encore dans la salle, à la fin de Fast & Furious 5, et entendre cet étouffement collectif lorsqu’on voit votre photo dans la scène post-générique…
J’étais dans le même état que vous, puisque Vin (Diesel) ne m’avait pas encore dit qu’il avait remporté sa bataille contre le studio et qu’ils avaient accepté de me faire revenir. Je vous laisse imaginer ma réaction lorsque j’ai vu Fast & Furious 5 – je crois que j’étais à Paris, d’ailleurs – et que cette scène est arrivée à la fin… Je l’ai appelé direct pour l’engueuler : « Tu avait la flemme de décrocher ton téléphone pour m’annoncer la nouvelle ou quoi ? ». Il voulait à tout prix me faire la surprise.

C’est un beau geste de sa part.
Je sais, mais quand même. Il aurait pu prévenir.

Fast & Furious 6

Vous seriez revenue quoi qu’il arrive, ou à la seule condition que les scénaristes trouvent une bonne raison pour le justifier ?
Bien sûr, il fallait que ce soit crédible. La solution qu’ils ont imaginée est d’ailleurs assez fun – lorsqu’on la retrouve, Letty souffre d’amnésie partielle et est du côté des bad guys. J’étais emballée par toutes les perspectives que ça ouvrait, et ravie qu’ils se soient un peu cassé le cul à ne pas simplement la ressortir du chapeau.

Vous aviez l’impression de jouer un nouveau personnage, du coup ?
Lorsqu’un individu perd la mémoire, il n’oublie pas qui il est, mais seulement ce qu’il a fait. Son essence reste intacte, et il sera toujours tenté de prendre les mêmes décisions au bout du compte. On explore un peu ça dans le scénario, ce qui a demandé quelques réécritures. (Rires).

On dirait que vous vous êtes documentée… Vous avez rencontré des personnes victimes d’amnésie ?
Pas du tout. En fait, j’ai juste regardé The Vow.

Quoi ?
Vous savez, le film avec Channing Tatum inspiré d’une histoire vraie, dans lequel sa femme perd la mémoire après un accident de voiture et ne le reconnaît plus…

Ah d’accord.
Ça m’a aidé à cerner ce que pourrait ressentir mon personnage. En même temps, on reste dans Fast & Furious, donc la dimension psychologique n’est pas réellement la priorité.

Rassurez-moi, ils ne font pas à nouveau l’erreur de vous tuer dans Fast & Furious 6?
(Rires.) Vous êtes trop mignon. Et non, il y a peu de chances que ça arrive.

Fast & Furious 6

Entre votre réapparition dans Resident Evil 5 l’année dernière, et maintenant dans Fast & Furious 6, vous avez quand même vachement tendance à ressusciter. C’est quoi le secret ?
Je pense qu’Hollywood commence enfin à comprendre l’intérêt de montrer des femmes fortes et indépendantes dans les films d’action ou de SF, sans qu’elles aient nécessairement à passer l’arme à gauche ou à jouer les potiches. Ça a longtemps été une énigme pour les scénaristes, qui ne savaient pas comment écrire ce genre de personnages. C’est un problème que j’ai rencontré tout au long de ma carrière, à devoir réécrire chacun de mes rôles à l’exception de Girlfight et d’Avatar. Pour la simple et bonne raison que les types qui rédigent ces scripts passent leurs journées devant leur ordinateur et ignorent tout du monde extérieur. Ils sont incapables d’inventer des personnages de filles cool car ils n’en rencontrent pas. C’est con, car j’en ai plein à leur présenter : j’ai une copine dans l’armée qui pilote des avions, une autre capable de shooter une pomme sur ta tête, il y aussi celle qui fait de la course de moto… Elles assurent grave !

Je crois qu’on tient un super concept de télé-réalité…
Ce serait pas mal, en effet. (Rires.) Il y a eu un véritable tournant dans le cinéma d’action au début des années 2000, aussi, quand les « Stallone », les « Schwarzenegger » et les « Bruce Willis » ont été remplacés par des héros plus androgynes comme Orlando Bloom ou Tobey Maguire. Et je pense que ça a favorisé l’émergence de personnages féminins plus intéressants. Avec un peu de chance, on verra de plus en plus de films comme « Hunger Games » ou « Millénium », qui permettent aux actrices de montrer une autre facette de leur talent.

Fast & Furious 6

La morale dans tout ça, c’est que les producteurs auraient plus vite fait de ne pas vous laisser mourir dans les films. Vous pensez qu’ils ont compris la leçon ?
Je l’espère, en tous cas !

Interview Mathieu Carratier (@mat_carrat)

Source

Publié par Jérôme

Je suis passionné par toutes les nouvelles technologies et par pas mal d'autres choses, mais en général il faut que ça bouge! Tout ce qui est extrême me fascine (Autos, Motos, Sports, etc.). Bien plus qu'une passion, un style de vie que j'ai le plaisir de vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :