Baccalauréat : Des détecteurs de portables dans les salles d’examens

Baccalauréat : Des détecteurs de portables dans les salles d’examens

Le Baccalauréat arrive à grands pas et les bacheliers sont en pleine révision en ce moment. Mais certains tenteront la voie du côté obscur en trichant lors des épreuves avec leurs portables. Mais le gouvernement ne compte pas se laisser faire, puisque des détecteurs de portables dans les salles d’examens seront déployés.

Le système avait été testé dans quelques centres d’examens l’année dernière et se généralise en 2013. Chaque recteur d’académie devra en effet équiper ses centres de boîtiers capables de détecteur les terminaux utilisant la bande 3G ou 2G. Tous les centres d’examens ne pourront pas être équipés, mais pour la première fois, toutes les académies en profiteront et la liste des centres équipés restera secrète.

Triche Baccalauréat

Les boîtiers serviront à savoir si oui ou non un portable est allumé et connecté au réseau dans les salles. Mais les portables ne pourront pas être brouillés, cette technique étant réservée, pour les établissements publics, au ministère de la Défense.

Des mesures nécessaires pour le gouvernement, puisque l’année dernière, sur toutes les fraudes et triches constatées, presque la moitié étaient en lien avec des téléphones portables.

Durant les épreuves du Baccalauréat, les portables doivent bien entendu être éteints et rangés dans les sacs des bacheliers.

Source

Publié par Jérôme

Je suis passionné par toutes les nouvelles technologies et par pas mal d'autres choses, mais en général il faut que ça bouge! Tout ce qui est extrême me fascine (Autos, Motos, Sports, etc.). Bien plus qu'une passion, un style de vie que j'ai le plaisir de vous faire partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :